Bien débuter avec un pendule

La découverte du pendule

Le pendule peut être utilisé par tous.

Plusieurs explications sont avancées pour expliquer ce phénomène. Pour ma part, je pense que c’est un moyen d’entrer en contact avec son MOI intérieur. Un accès difficile car le conscient aura très vite tendance à prendre l’ascendant sur le reste.
Le but est de parvenir à être complètement neutre et effacé au cours des séances.

Pour commencer, purifiez votre pendule s’il est en pierre. Vous pouvez le déposer plusieurs heures sur une géode ou des morceaux de quartz ou l’exposer à  la lumière de la lune ou du soleil suivant la couleur de la pierre (les pierres à tendances rouge, rose, orange n’aiment pas le soleil)
Installez vous dans un endroit calme ou vous vous sentirez bien, tranquille et détendu.
Vous pouvez, si vous le voulez, allumer des bougies, faire brûler de l’encens ou mettre de la musique relaxante.

C’est parti !

Faites connaissance avec votre pendule, manipulez le.
Cherchez la prise en main qui vous convient le mieux, en tenant la chaîne entre le pouce et l’index ou laissant la chaîne reposer sur l’index.
Ne laissez pas “pendre” l’autre extrémité de la chaînette. Ceci pourrait perturber l’opération. La longueur de chainette que vous utilisez n’a que peu d’importance à ce stade, faites en fonction de ce qui vous semble convenir le mieux pour votre confort et prise en main.
Vous pouvez, ou non , poser votre coude sur la table. Il faudra rester bien fixe mais détendu.
Lorsque vous vous sentez prêt, vous pouvez commencer.

Personnellement, l’exercice le plus simple pour débuter avec un pendule est celui des lignes parallèles. 
Tracez 3 lignes noires parallèles, d’une dizaine de centimètres espacées entre elles d’un à deux centimètres, sur une feuille blanche.
Positionnez votre pendule au dessus de ces lignes et attendez sans bouger. Il va alors se mettre à suivre ces lignes, plus ou moins tôt et rapidement. Le mouvement sera peut être lent et discret au début mais il s’amplifiera rapidement.
Lorsque le balancement est plus important, tournez votre feuille pour positionner les lignes perpendiculairement.
Le pendule va changer de direction sans que vous ayez changé quoi que ce soit…
Vous pouvez faire cette manipulation autant de fois que vous voulez, il s’adaptera à chaque fois.

La convention mentale

L’étape suivante est l’établissement de la convention entre vous et votre pendule, c’est à dire que vous allez chercher à connaître le OUI et le NON de votre pendule. Ceci est personnel, différent pour chaque personne et constitue la première étape pour débuter avec votre pendule.
Pour ce faire, prenez un verre d’eau et positionnez votre pendule au dessus de l’eau. Il peut se passer plusieurs minutes, voire davantage, avant qu’il ne bouge, mais il finira par se lancer. Notez bien son sens de rotation ( ou plus rarement, son balancement )car ce sera vraisemblablement votre NON.
En effet, le mouvement au dessus du verre donne systématiquement le NON.
Vous voilà prêt à vérifier cette découverte et passer à l’exercice suivant qui consiste à poser à votre pendule, d’innombrable questions dont vous connaissez déjà les réponses. Vous pouvez le faire sur des photos de personnes que vous connaissez bien. Le but étant qu’il réponde correctement par OUI ou NON . Connaissant votre NON, il ne vous reste plus qu’à “valider” votre OUI en posant nombres de questions dont vous connaissez les réponse ou le faisant avec un binome.


Quel pendule choisir pour débuter ?

Il existe une infinie variété de tests et d’exercices. 
Le moment ou le pendule se met à bouger pour la première fois alors que vous sentez très bien que ce n’est pas vous qui l’y emmener, est presque magique.
L’apprentissage peut paraître rapide, parce qu’en général, les étapes ci dessus se passent très rapidement.
Le vrai travail commence quand on se lance dans des recherches sur carte ou plan , ou que l’on pose de vraies questions pour lesquelles nous n’avons pas les réponses, C’est à ce moment là qu’il faut laisser parler votre petite voix intérieur.

Le très large choix de pendules proposés en ligne peut laisser dubitatif lorsqu’on débute en radiesthésie. Sachez que n’importe quel objet suspendu à un cordon ou à une chainette pourrait faire l’affaire pour “s’entrainer”. Le faire avec un pendule apporte davantage de confort, de précision, de résultat probant et rapide.

D’une manière générale, pour bien débuter avec son pendule, celui ci devrait:

  • Peser au moins 10 grammes
  • Etre facile à purifier (voire ne pas en avoir besoin)
  • Confortable à utiliser
  • Rester dans un prix raisonnable (car vous aurez très vite envie de le changer pour en tester d’autres)

Tous les autres critères ne sont que personnels ou esthétiques. Il est en général conseillé de commencer avec du métal mais les minéraux et le bois feront aussi “le travail”

PoidsPurificationSoliditéPrix
BoisSouvent léger (à vérifier)Pas indispensableMoyenneMoyen
PierreSouvent léger (à vérifier)IndispensableFragileFaible
MétalRarement moins de 15 grammesInutileRobusteFaible

Ces conseils sont uniquement mon approche très personnelle et la méthode que j’ai utilisée pour débuter avec mon pendule.Vous pouvez commenter, conseiller partager votre expérience…

La radiesthésie reste un sujet encore beaucoup trop tabou. Participons à la “démocratiser”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shopping Cart
Retour haut de page